logo marqueze

Inventorier le Patrimoine Culturel Immatériel

[AUTOUR DE L'ÉCOMUSÉE]

Du 12 au 16 février 2018 se tenaient les Journées de formation au Patrimoine culturel immatériel* à Pau et dans ses environs.

Ces journées sont consacrées à la méthodologie d’inventaire, de valorisation et de sauvegarde du Patrimoine culturel immatériel (PCI) défini en 2003 selon la convention de l’Unesco comme une notion comprenant les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire que les communautés reconnaissent comme élément vivant de leur patrimoine culturel.

 Les interventions auxquelles j’ai assisté relataient par exemple le travail mené par la Fédération des Sites Remarquables du Goût sur l’inventaire de ces différents sites et de leurs pratiques (le raisin chasselas de Moissac et sa culture, ses paysages, ses contenants ; les salaisons fumées des charcuteries au tuyé du Haut-Doubs, etc.) ou encore le travail d’inventaire mené autour des savoir-faire du Cognac dans l’objectif d’une reconnaissance par l’Unesco.

L’inventaire du PCI en France est coordonné par le Ministère de la Culture qui soutient les démarches initiées par les communautés et reçoit les fiches rédigées. Une fois la fiche incluse à l’inventaire national, celle-ci est consultable sur le site du Ministère.

et la France peut soumettre la candidature de la pratique en vue d’une inscription sur les listes Unesco du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Des pratiques locales font d’ores et déjà partie de l’inventaire national : la Mayade, le rondeau occitan, les pratiques du Flamenco dans le Sud-Ouest de la France, les courses sur échasses dans les Landes, etc.

EcomuseeMarquezeMaïade

La maïade à l'écomusée de Marquèze, un bel exemple de patrimoine culturel immatériel.

 L’écomusée a réalisé dans les années 1970 et 1980 plusieurs centaines d’enquêtes de ce type autour de pratiques qui pour certaines ont aujourd’hui disparu (le gemmage selon les différentes techniques employées au XXe siècle, la distillation de la résine, etc.) en enregistrant des entretiens menés avec des détenteurs de savoirs ou savoir-faire, constituant ainsi quelques précieuses traces de l’histoire de notre territoire. Ces entretiens peuvent être communiqués sur demande.

Florence Raguénès, Conservatrice de l'écomusée.

 

*Organisées par le Laboratoire ITEM de l’UPPA (Université de Pau et des Pays de l’Adour), l’Ethnopôle InOc Aquitaine, la Direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture, en partenariat avec la CCI Pau-Béarn.

Mots-clés: Collections, 2018, En coulisses, Projets, Patrimoine

  • Pinterest

Partagez une expérience unique sur Instagram #marqueze

Gardons le contact !
Recevez notre lettre d’information

Suivez-nous !

Nous joindre

Formulaire de contact

Logo du Parc naturel régional des Landes de GascogneL'écomusée est un équipement
du Parc naturel régional
des Landes de Gascogne

Musées de France
Adhérent FEMS
Label Qualité Tourisme
Trip advisor