La peinture dans les collections de l’Écomusée

Musée d’ethnographie, l’Écomusée de Marquèze constitue depuis sa création en 1970 une collection représentative de la vie quotidienne des habitants de la Grande Lande (initialement, puis le territoire de collecte s’est quelque peu élargi) d’hier et aujourd’hui. Actuellement, les collections rassemblent majoritairement des objets du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle. Il s’agit d’objets domestiques, d’affiches, de costumes et de leurs accessoires, d’archives, d’affiches, de cartes postales, de plaques de verre, de tirages photographiques, d’imprimés, de livres, de céramiques, de jouets, de mobilier, de monnaies, de médailles, d’objets publicitaires, d’outils ou encore d’un nombre réduit d’oeuvres d’art d’artistes locaux ou représentant de manière figurative des sujets locaux (sculptures, dessins, peintures, art populaire). Ces oeuvres ont été selectionnées car elles constituent un témoignage culturel permettant d’expliquer, d’illustrer et de reconstituer une partie de la vie de la population ciblée.

Le peintre le plus représenté dans nos collections est Jean-Roger SOURGEN (1883-1978). Artiste emblématique des Landes célébré à la fois par la critique, les écrivains et le public, son style évoque la peinture symboliste. Ses inspirations thématiques sont quant à elles landaises mais aussi basques et marocaines. Dans les années 1950, il devient le « peintre officiel des mairies landaises ». Une cheminée de la mairie de Mugron est par exemple ornée d’une peinture représentant une vue d’Hossegor (voir les dossiers de l’inventaire général du patrimoine culturel).

Paysage Landais JR Sourgen

                                                Jean-Roger Sourgen, Paysage landais, Collections de l’Écomusée, Inv. 1984.9.2

 

La cote de Jean-Roger Sourgen ne cesse de grimper. Une vente organisée à Saint-Jean-de-Luz en 2017 a vu les prix de plusieurs des 150 œuvres ou ensembles de cet artiste s’envoler. Faute de posséder une œuvre de Jean-Roger Sourgen, il est toujours possible d’acheter le livre de référence car les éditions du Festin lancent une souscription afin de réediter l’ouvrage de Jean-Roger Soubiran dédié au peintre. Une gravure à tirage limité est offerte pour toute souscription !

L’œuvre de Marius Gueit (1877-1956) est elle aussi largement imprégnée des lumières si particulières de la forêt landaise dont il commence par décorer des intérieurs après s’être formé à la peinture murale. Il sillonne le courant d’Huchet, le Marensin ou encore le bassin d’Arcachon. Le journaliste Paul Berthelot surnomme cet artiste bordelais “le peintre du Pin”.

Marius Gueit

                                                 Marius Gueit, Collections de l’Écomusée, Inv. 1984.61.4

 

Pastel Jean Rameau

                                                                Jean Rameau, Collections de l’Écomusée, Inv. 2001.12.1

Les perspectives choisies par Jean-Roger Sourgen et Marius Gueit sont généralement dénuées de présence humaine. Celle que Jean Rameau (1858-1942) retient dans l’œuvre de nos collections est discrète, presque fantomatique. Poète chalossais bien connu par les élèves du Lycée Victor Duruy de Mont-de-Marsan, bordant le Parc Jean Rameau, Laurent Lebaigt  choisit ce pseudonyme par amour de la forêt. Il repose au Domaine du Pourtaou à Cauneille, ancienne ferme landaise qu’il a façonnée telle une œuvre d’art totale.

Découvrez le programme de la Journée Aquarelle samedi 12 mai à Marquèze

Gardons le contact ! Recevez notre lettre d’information

Logo du Parc naturel régional des Landes de Gascogne

 

L'écomusée est un équipement
du Parc naturel régional
des Landes de Gascogne

Musées de France
Adhérent FEMS
Qualité Tourisme

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites.